"Le cabaret d'Elsa"

conçu et interprété par Claire-Élie Tenet

mis en scène par Benjamin Pintiaux

avec Julia Sinoimeri

" Une enquête familiale, le hasard d’une 
promenade au marché aux puces de Montmartre, la découverte d’un répertoire de chansons de revues autour des années 1900 , l’idée de transmettre en musique le destin d’une femme.

Deux ans plus tard, Le Cabaret d’Elsa était né

et a été récompensé par le Prix du Jury et le Prix

du public au Tremplin Graines d’Etoiles Lot,

marrainé par Anaïs Constans, puis invité à de nombreux festivals l’année de sa création.

Il raconte l’histoire mystérieuse et trépidante

d’Elsa May‑Goddäus, née en 1888, la première

musicienne de ma famille.

Enfant, elle était acrobate dans un cirque 
ambulant. Elle appartenait à un groupe de saltimbanques, et était chanteuse "amuseuse", jouait de la batterie et fut également comédienne.

Je souhaite lui rendre hommage en faisant revivre la musique de l’époque à laquelle elle a vécu ses années de gloire." Claire-Elie Tenet

Les chansons choisies sont extraites de « Paris qui chante », revue hebdomadaire illustrée (rédacteur en chef Polin), à partir des publications des années 1903-1905. Elles ont été crées en particulier aux Folies-Bergères, à la Scala, à

l’Eldorado, au Carillon, à l’Alcazar d’été, au Concert parisien ou à l’Alhambra.

Programme : 

Les Fêtes foraines

(musique de Spencer et Beretta, chanson interprétée par Mariette Willy)

Le Corset

(paroles de Briollet et Simonot, musique de Beretta et Ducreux, interprétée par Mazert)

C’est ça qu’y m’faut

(paroles d’Edgar Favart, musique d’Olivier Cambon, interprétée par Stelly)
***

Superbe occasion

(paroles de Léo Lelièvre et Élie Giraudet, musique de Félix Chaudoir, interprétée par Berville)

La Matchiche

(paroles de Briollet et Lelièvre, arrangée par Borel‑Clerc, créée par Mayol)

Lettre à l’épouseur

(paroles de Millandy, musique de Billaut, dite par Mme Esther Lekain)
***

La Marche des p’tits souliers

(paroles de Charles Gallie et Jacques Noirot, musique de Spencer, créée par Blanche Richard)

Mazurka amoureuse

(paroles de Briollet et Lelièvre, musique de Félix Chaudoir, créée par Lili Charton)

Fleur de Londres

(paroles de Khé et Lemercier, musique de Lasailly, créée par Yvette Guilbert)
***

Chanson des nuits

(poésie de Maurice Boukay, musique et interprétation de Paul Delmet)

Moi c’est moi

(paroles de Jost, musique de Gaston Maquis, créée par Napolinette)

Les Mufles qui passent

(paroles de Jost et Nola, musique de Christiné, interprétée par Gavrochinette)

Prochaines dates : 

Les  dimanches 26 janvier,  23  février et 15 mars 2020 à 20h00 aux Rendez-Vous d'Ailleurs (Paris 20ème)

  • Facebook
  • YouTube

© 2019 by Les Agents Réunis. Proudly created with Wix.com